ANALYSE DES ALLERGENES DANS LES HUILES ESSENTIELLES

Les allergènes provoquent des dermatites, de l’urticaire, des pigmentations cutanées, des réactions photo-sensibilisantes et des difficultés respiratoires.

C’est la raison pour la quelle, la directive européenne  2003/15/CE établie la liste des composants naturels des huiles essentielles susceptibles d’être allergisants. Voir la directive.

Cette directive s’applique dès lors que les huiles essentielles rentrent dans la composition des produits cosmétiques.

Le LAHN recherche sur demande de ses clients, les allergènes présents dans les huiles essentielles. Une fiche spéciale allergène est rédigée en fonction des résultats d’analyse.

La chromatographique en phase gazeuse (GC) permet l’analyse des allergènes dans les huiles essentielles. Des standards certifiés attestent de l’identification formelle des allergènes (photo ci-après).

Les huiles essentielles de lavandes et lavandins contiennent les allergènes suivants: limonène, linalol, géraniol et certaines coumarines.

En arrière plan de la photo ci-dessous, un exemple d’analyse par chromatographie identifie les coumarin et 7-methoxycoumarin dans les huiles essentielles de lavande et lavandin.

Pour passer une commande et obtenir la chromatographie et la fiche allergènes, cliquez sur ce lien et cochez l’option « fiche allergène cosmétique ».

Coumarine: allergènes des huiles essentielle de lavande et lavandin

A savoir: prohaptène et préhaptène.

Les concepts de préhaptène et prohaptène sont indissociables de la notion d’allergène. (Réf.)

Les prohaptènes.

Les prohaptènes sont les composants naturels des huiles essentielles dont les formes péroxydées sont allergisantes. Le linalol, le limonène, le géraniol sont des prohaptènes.

Ce lien (ici) détaille la peroxydation du linalol prise à tire d’exemple. Ainsi le linalol en tant que tel ne présente aucune toxicité ou propriété allergisante. C’est lorsque le processus oxydatif du vieillissement des huiles essentielles se développe avec le temps, que les formes peroxydés apparaissent. Plus elles s’accumulent, plus l’huile essentielle devient allergisante.

Les préhaptènes

Les préhaptènes sont les composants naturels des huiles essentielles qui sont allergisants sans même que le processus oxydatif ne se soit accumulé. Le citronellal, le citral, l’acétate de géranyle, le myrcène, le nérol et bien d’autres encores sont des préhaptènes.